Bienvenue Sur Medical Education


PATHOLOGIE MATERNO-FŒTALE  
67  
Traumatisme durant la grossesse  
Objectifs  
Évaluer la gravité.  
Prise en charge psychique de la patiente et de son entourage.  
Ne pas sous-estimer un traumatisme même mineur chez une femme  
enceinte.  
La prise en charge d’un traumatisme durant la grossesse impose une  
vigilance particulière.  
Définition  
La prise en charge sera traumatique et obstétricale. Certaines complica-  
tions sont liées à la grossesse. L’enjeu est double : la mère et l’enfant,  
même si la prise en charge de la mère est prioritaire sur le fœtus. La charge  
émotionnelle est importante.  
MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE  
Modi?cations circulatoires :  
Augmentation de la fréquence cardiaque de 15 à 20 batt./min.  
Diminution de la pression artérielle de 5 à 15 mm Hg.  
Le volume plasmatique est augmenté de 40 à 50 % à 34 SA.  
Modi?cation respiratoire :  
La consommation d’oxygène augmente de 20 %.  
Diminution de la ?lière laryngotrachéale rendant l’intubation plus dif?-  
cile.  
Le fœtus est très sensible à l’hypoxie, l’apport en oxygène doit être large.  
Une femme enceinte maintient longtemps son hémodynamique :  
elle peut perdre jusqu’à 30 % de sa volémie sans signe  
clinique (+++).  
Premiers gestes – Questions à la patiente  
Considérer que toute femme en âge de procréer se présentant aux  
urgences pour un traumatisme peut être enceinte : le risque est de  
traiter une femme enceinte en méconnaissant son état.  
3
12  
PATHOLOGIE MATERNO-FŒTALE  
6
7
Traumatisme durant la grossesse  
?
Interrogatoire  
Terme de la grossesse.  
Complications de la grossesse actuelle.  
Lieu du suivi.  
Antécédents particuliers.  
Statut vaccinal du tétanos.  
Circonstances du traumatisme :  
AVP.  
Chute mécanique sur l’abdomen ou non.  
Plaie par arme blanche ou par balle.  
Violences conjugales et agressions.  
Brûlures.  
Électrisation.  
Les risques sont maternels et/ou fœtaux, fonction du terme  
et du traumatisme  
Terme de la grossesse 1er trimestre  
Fausse couche  
2e-3 trimestre Menace d’accouchement prématuré  
e
Hématome rétroplacentaire  
Décollement placentaire  
Peu de lésions fœtales directes  
Traumatisme  
Importance du choc  
Type d’impact  
Port de la ceinture de sécurité  
Airbag  
?
Premiers gestes  
Avoir une attitude rassurante.  
Évaluer la gravité, les circonstances et les conséquences (plaie, mouve-  
ments fœtaux non perçus…).  
Allonger la patiente en décubitus latéral gauche.  
Prendre les constantes : pouls, PA, glycémie capillaire, SpO .  
2
Prévenir rapidement l’urgentiste pour une évaluation rapide et une prise  
de décision optimale.  
Traumatisme grave  
Mise en jeu de la vie de la mère et/ou de l’enfant.  
3
13  
PATHOLOGIE MATERNO-FŒTALE  
6
7
Traumatisme durant la grossesse  
La priorité est à la prise en charge des détresses vitales de la mère :  
liberté des voies aériennes, ventilation efficace, rétablissement d’une  
circulation efficace.  
Prise en charge – Bilans, traitement  
Repos, oxygénothérapie large.  
Décubitus latéral gauche ou inclinaison de 15° vers la gauche.  
Bilan : NFS, groupe, crase.  
Une à deux voies d’abord de gros calibre.  
En cas d’intubation : intubation en séquence rapide (ISR).  
Bilan lésionnel.  
Échographie obstétricale.  
Doppler fœtal (120-160/min) et monitorage des contractions.  
Coordination avec l’équipe obstétricale pour une évaluation fœtale.  
DEMANDE DE RADIOLOGIE AUX URGENCES  
L’imagerie (scanner, radiographies) est possible durant la grossesse. Il ne  
faut réaliser que les examens indispensables et nécessaires au diagnostic :  
la décision est à prendre avec le radiologue.  
Surveillance – Évaluation  
Tout traumatisme chez une femme enceinte doit bénéficier d’une sur-  
veillance.  
L’hospitalisation est large, même pour un traumatisme mineur.  
Réévaluation obstétricale avant la sortie avec un monitorage des con-  
tractions et du rythme cardiaque fœtal.  
Orientation  
En fonction de la gravité :  
Service de chirurgie ou de réanimation.  
En maternité.  
3
14